bandeautransport.pngpub-angel-trans-3.pngbandeaufabriformation.pngbandeaumalka.pngbandeaunaudin.png

Quelques anciennes gloires de l'US CAZERES (PROS et INTERNATIONAUX)

 

 

Sommaire

(CLIQUEZ SUR LE NOM CHOISI)

 

 
 

Camille Gros

 

Camille GROS

 

Né le 02/03/1912 à Palaminy (31220)

Résident à Palaminy

Profession : ébéniste

N’a jamais quitté l’US Cazères

International amateur en 1937 et  1938

 Décédé le 14/05/1996 à Palaminy

 


Luis CAZORRO

Luis CAZORRO d'origine espagnole a été recruté par l'USC en 1940.Il venait de Merville alors petit village aux environs de Toulouse où il venait tout juste de découvrir le football, n'ayant jusque là pratiqué que la boxe. Il s'est très vite révélé un défenseur central de grand talent. Il fit les beaux jours de l'USCjusqu'en 1945. Cette année-là l'USC battit à Montpellier le SO Montpellier en trente deuxième de finale de la Coupe de France  Montpellier par le score de 4 à 2. A cette occasion les dirigeants montpelliérains remarquèrent Luis qui se laissa convaincre pour entamer une carrière professionnelle. Il resta fidèle à son nouveau club et en devint même l'entraîneur en 52-53. 

Luis est décédé à Balaruc les Bains le 02/06/2009 à l'âge de 91 ans.


Deux lensois à Cazères

Tous deux arrivés du RC LENS, professionnels Marian CALINSKI et Victor SPECHLT ont fait les beaux jours de l'US CAZERES

Marian CALINSKI

 Marian CALINSKI est né le 01/12/1911 à Linden (Allemagne) a rejoint Lens avec sa famille où il a été naturalisé français. Deux de ses frères étant morts à la mine, il préféra un apprentissage de garçon-boucher et commença une carrière sportive (football et haltérophilie) à Hersin-Coupigny une petite ville des environs de Lens. Au cours de son service militaire à Arras il fut remarqué par le RC Lens où, en 1935,  il signa une licence professionnelle en même temps que Victor SPECHLT international autrichien qui, le rejoignant à Cazères, devint lui-aussi une vedette de l’USC.

En 1940  il fut fait prisonnier au Mans, s’évada et arriva à Cazères en 1941.  Il travailla chez Mr Aymard président de l’USC. Pendant les années noires de la guerre   il mit ses connaissances en boucherie au service d’un pseudo- restaurant : « La Cantine » qui permit à des cazériens et, en particulier les sportifs, de contourner les terribles restrictions de l’époque. Ce n’était pas du marché noir mais, à son habitude, Marian se mettait au service des autres.

Jusqu’à la fin de sa carrière de joueur il resta fidèle à l’USC où il occupa aussi les fonctions d’entraîneur. Sur les terrains de la Ligue du Midi (et d’ailleurs) il fut un défenseur efficace redouté pour son engagement mais respecté pour sa sportivité.

Entraîneur pendant 3 saisons de l’US Martres Tolosane il revint finalement à Cazères pour s’occuper des jeunes du club en compagnie de ses amis Jean Lécussan,Jo Lejeune et Paul Maumus.

Marian épousa Marie Rose Delluc le 27/02/1946. Sa belle famille possédait un bar dont il prit la direction. Après plusieurs changements de propriétaires ce bar est toujours « Le Marian » et les cazériens d’origine disent toujours « chez Calinski »

.Marian est décédé à Cazères le 18/03/1988


Victor SPECHTL

Victor à l'Austria

Victor à l'Austria

Victor SPECHTL  fut international autrichien à trois reprises. Formé au SC Austrio Fiat Wien jusqu'en 1929, il alla jouer à l'Austria de Vienne, remportant une coupe d'Autriche et la Coupe Mitropa la même année (1933).
Il fut recruté en 1934 par Le Havre AC ou Il ne fit qu'une saison Il fut transféré au RC Lens. Pendant cinq saisons dans ce club, il connut le titre de champion de France de D2 en 1937 et termina meilleur buteur du championnat avec 30 buts. Puis de 1940 à 1942, il signa à l'ASSE ou il termina sa carrière professionnelle.
 

Il arriva à Cazères en 1942 à l’appel de son coéquipier et ami lensois Calinski.  L’arrivée dans l’équipe cazérienne d’un footballeur aussi capé  fit sensation et les supporters de l’USC ne furent pas déçus.. Avec lui ce n’était évidemment pas du hourra- football car, grâce à une technique remarquable, son jeu était empreint de finesse et d’altruisme. Il permit de mettre en valeur des joueurs qui opérèrent à ses côtés : Lanfranchi, Hurlé, Matéo,…C’était aussi un joueur très efficace parce que très adroit, spécialiste des coups de pied arrêtés et des penaltys.

 

A la fin de sa carrière il quitta l’USC pour  le club voisin de Rieux mais son exil ne dura qu’une saison.
Il était très attaché à Cazères et très apprécié des cazériens et c’est à Cazères qu’il termina ses jours.
 

 

                                                                                               Premier canonnier d'Europe

Victor à l'Austria


Les fréres LANFRANCHI

les frères LANFRANCHI

les frères LANFRANCHI

 

Marcel (à gauche) et Jean (à droite) Lanfranchi, nés respectivement en 1921 et 1923 à Tunis sont deux frères  qui connurent une carrière sportive similaire.

Sélectionnés dans l'équipe de Tunisie, l'aîné, ailier droit, le cadet, intérieur du même côté, ont continué leur carrière de footballeurs en métropole. Ils permirent à l'USC de figurer dans l'élite du football amateur et furent sélectionnés pour l’équipe de France amateur (voir coupures de presse de l'époque )

Tous deux se marièrent et fondirent famille à Cazères..

Remarqués par le Toulouse Football Club, ils rejoignirent ce club en 1948 pour commencer une carrière professionnelle. Dans les années 50 ils furent les attaquants vedettes du TFC.

les frères LANFRANCHI

Marcel LANFRANCHI


 

Marcel, mobilisé en métropole en 1942 joua dans le bassin houiller aveyronnais à Viviez puis à Cransac. Repéré alors qu’il disputait une rencontre inter-district à Toulouse il fut recruté par l’USC où il se révéla un footballeur d’exception : technique parfaite, rapidité, remarquable sens du but….Il  fit les beaux jours de l’USC qui connut à l’époque ses heures de gloire En 1948 il rejoignit, avec son frère Jean, les rangs du TOULOUSE FC où il fit une brillante carrière professionnelle  comme en témoignent les coupures de journaux ci-dessous qui ont pu être retrouvées.

Une blessure au genou le priva d’une titularisation quasi assurée en équipe de France A .

Il termina sa carrière à Perpignan puis comme entraîneur - joueur à Tarascon, Luchon,Cazères et Porto-Vecchio en Corse.

Après son séjour en Corse il retourna à Cazères où, à l’âge de 91 ans, il est aujourd'hui pensionnaire de la maison de retraite.                                                                                    Marcel est décédé le 10 septembre 2013 à l'âge de 92 ans..


Jean LANFRANCHI

Jean arriva à Cazéres après la victoire de 1945.Avec les tirailleurs marocains de l’armée française il avait fait  la campagne d’Italie et, en particulier, participé à la célèbre bataille du Monte Cassino.Il rejoignit son frère dans l’équipe de L’USC où ils constituèrent une aile redoutable dans une attaque en compagnie d’autres éléments brillants : Hurlé, Spechlt, Matéo.

Jean n’était peut-être pas un artiste comme son frére mais il en était le parfait complément. Sa technique parfaite, son endurance, son sens collectif faisaient de lui l’inter qui a su mettre en valeur son frère. Cette heureuse association a perduré par la suite dans leur carrière professionnelle.

De 1951 à 1953 il joua à l’Olympique de Marseille où il brilla à côté de joueurs prestigieux comme Anderson. Ses talents furent reconnus puisqu’il fut sélectionné en équipe de France B. Voici un tableau qui met en lumière les qualités de cet équipier modèle :

Statistiques Olympiennes comme joueur

54 matches (4860 minutes de jeu)
54 fois titulaires - 0 fois remplaçant 
23 victoires - 9 nuls - 22 défaites ( 97 Buts Pour - 96 Buts Contre ) 
7 buts - 0 carton jaune - 0 carton rouge

En 1953 il quitta le professionnalisme, retourna à Cazères pour s’occuper de l’entreprise de foie gras de sa belle famille.  et entreprit une carrière d’entraîneur-joueur en CFA  à Saint Gaudens (53-57) puis Cazères.

Aujourd’hui, à 89 ans, il partage sa retraite entre Cazères et Ajaccio.

 


Les frères FERRATGE : ( à gauche ) Serge ( à droite ) Jean-Marc


Jean-Marc FERRATGE est né le 10 octobre 1959 à Cazères. Jean Marc fait partie de ces joueurs, petits par la taille (1.65 m) mais grand par le talent ! Il compensera sa taille par sa vivacité, sa combativité, son tonus et sa technique supérieure à la moyenne. Jean Marc débute le football dans son petit village. D’origine modeste, ce fils de garagiste rêve du T.F.C lors de sa jeunesse. Il commence sa carrière professionnelle avec les Girondins de Bordeaux, il part ensuite au Nîmes Olympique avec lequel il est relégué en ligue 2.Il reste un an en deuxième division et quitte le club gardois qui ne parvient pas à remonter dans l’élite. Il s’engage alors avec le T.F.C., fraichement promu en ligue 1 avec lequel il obtiendra une belle quatrième place lors de la saison 85-86. Il s’engage alors à l’A.S. Monaco, ou, sous la direction d’Arsène Wenger, il jouera dans une des équipes les plus titrées de son époque. Il termine sa carrière aux Girondins de Bordeaux, en permettant au club de remonter en première division. International français, il n’a joué qu’un seul match sous les couleurs de l’équipe de France de football, en novembre 1982 contre les Pays- bas match remporté 2 à 1. Il compte aussi une vingtaine de sélections en Equipes de France Espoirs et Olympique. Il a également entrainé plusieurs équipes, dont le Pau F C, en national. Aujourd’hui il est l’œil d’Arsène Wenger pour la région Sud-ouest. PALMARES - Champion de France 1988 avec l’A.S. Monaco - Champion de France de deuxième division en 1992 avec les Girondins de Bordeaux - Vainqueur du concours du plus jeune footballeur en 1972 - Plus de 270 matches en première division PARCOURS PROFESSIONNEL -1977 / 1980 Bordeaux -1980 / 1982 Nîmes Olympique -1982 / 1986 T.F.C. -1986 / 1991 A.S.Monaco -1991 / 1992 Bordeaux. EQUIPES ENTRAINEES -1994 / 1996 Cazères sur Garonne -1996 / 1997 Mauzac -2001 / 2002 R.C.Vichy -2002 / 2004 Pau F.C. -2005 / 2006 A.S.Auch


Serge FERRATGE

Serge est né le 21 octobre 1951 à Cazéres. Il a joué dans sa jeunesse à Cazéres puis en 1970 il a rejoint Limoges pendant trois saisons.De 1973 à 1974 il est allé à Albi, de 1974 à 1975 à Nimes, et de 1975 à 1976 à Ajaccio.En 1974, il a fait une tournée dans le pacifique pendant un mois avec l'équipe de France amateur. Décédé lors d'une tournée sur la Côte d'Azur avec l'équipe des Cariocas, en jouant au football, sa passion.


Gérard REY : le pur produit du club !

Debout de g.à d. FABRE (Toulon) BRUCATO (Joinville) G.REY (Cazères) CHASSAIGNE (Bergerac) AHACHE (Cransac) RIMBERT(Roubaix-Tourcoing) Accoupis : BETTA (Roubaix-Tourcoing) GRIZZETTI (Paris) PRIGENT(Rennes) BLANCHET (Nantes) ROY (Caen)

Debout de g.à d. FABRE (Toulon) BRUCATO (Joinville) G.REY (Cazères) CHASSAIGNE (Bergerac) AHACHE (Cransac) RIMBERT(Roubaix-Tourcoing) Accoupis : BETTA (Roubaix-Tourcoing) GRIZZETTI (Paris) PRIGENT(Rennes) BLANCHET (Nantes) ROY (Caen)

 

 

 

Qui est Gérard REY ?

Il est né le 24 décembre 1943 à PALAMINY (banlieue de Cazères pour ceux qui ne connaissent pas!)

Chez les jeunes :

A 12 et 1/2 il fréquente l'école de football de Cazères (1956)

A 13 et 1/2 (le 1/2 compte à cet âge là!) début de la compétition en cadet 

A 15 ans et 1/2 premier match en CFA à NIORT(1958), ensuite tout s'est enchaîné...

18 ans la cerise sur le gâteau! La sélection en équipe de France Juniors. (Tournoi en Roumanie en 1962).

32èmes de finale de la coupe Gambardela contre NIMES

 

 

 

                                                           

Debout de g.à d. FABRE (Toulon) BRUCATO (Joinville) G.REY (Cazères) CHASSAIGNE (Bergerac) AHACHE (Cransac) RIMBERT(Roubaix-Tourcoing) Accoupis : BETTA (Roubaix-Tourcoing) GRIZZETTI (Paris) PRIGENT(Rennes) BLANCHET (Nantes) ROY (Caen)

Gérard REY : le pur produit du club !

Un Cazérien chez les Bleus

Un Cazérien chez les Bleus

Chez les séniors :

32èmes de finale de la Coupe de France contre BASTIA

7 fois finaliste de la Coupe du Midi avec 4 victoires

2 fois champion de La Ligue du Midi

X fois sélectionné en Ligue du Midi

En résumé :

Plus de 20 saisons en équipe 1 à l'US CAZERES, puis en équipe 2.

Cazères fut son seul club.

Sa carrière professionnelle :

Chef d'entreprise à Palaminy

Aujourd'hui :

Retraité à Palaminy

   


Jean-Claude BLANCHARD ( REIMS au temps de KOPA)


 

 

 

Jean-Claude BLANCHARD                                                                        

REIMS au temps de KOPA

Nos partenaires

Découvrez l'ensemble de nos partenaires

ANGEL TRANSMakila CaféFABBRI TOURISME
Viennoiserie Christian et Marie-Claude NAUDINFabbri Formation